publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Grippe chez l'enfant : les conseils du médecin spécialiste

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (26. juillet 2016)

Interview du Dr Hervé Haas, médecin spécialiste, chef du service des urgences pédiatriques au CHU de Nice.

Chez l'enfant, la grippe peut-elle être grave ?

Dr Hervé Haas : Elle peut en effet avoir de graves conséquences. D'abord en raison du virus lui-même. Il risque en effet de se multiplier ailleurs que dans les poumons, dans d'autres organes comme le coeur. Il arrive aussi que la grippe favorise la survenue d'autres infections à pneumocoque ou à méningocoque, et peut alors engendrer une méningite, par exemple.

Pourquoi les tests de diagnostic rapide sont si peu utilisés par les médecins ?

Dr H. H. : La principale raison est d'ordre économique. Ces tests ne sont pas pris en charge par l' Assurance maladie, et dans les cabinets privés comme dans les hôpitaux, ils sont trop peu utilisés. Pourtant, ils pourraient être très utiles puisque chez l'enfant le diagnostic clinique n'est pas toujours facile. Les prix de ces examens sont en train de baisser un peu pour atteindre environ trois euros par test. Cela sera-t-il suffisant pour envisager leur remboursement ?

Faut-il vacciner les enfants contre la grippe ?

Dr H. H. : En France, comme dans la plupart des autres pays européens, le vaccin contre la grippe n'est pas conseillé de manière systématique chez l'enfant. Il est par contre fortement recommandé pour certains enfants vulnérables à partir de six mois, chez ceux souffrant d'asthme, d'une mucoviscidose, de problèmes respiratoires liés à une prématurité, d'une insuffisance rénale, d'un diabète, d'une maladie cardiaque, d'une thalassémie, d'une drépanocytose, chez des enfants immunodéprimés (sous chimiothérapie, infectés par le VIH ...), ou des enfants devant prendre au long cours un traitement par aspirine.

[NDLR : Un vaccin contre la grippe est désormais disponible par voie nasale pour les enfants âgés de 24 mois à 17 ans révolus, souffrant d'une pathologie sous-jascente].

Vous voulez échanger, partager votre expérience ou avez besoin d'un conseil ? Rendez-vous dans nos FORUMS Maladies infantiles ou Santé de Bébé !



publicité