publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Grippe : La prévention

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (10. mars 2015)

Chez des patients fragiles, la grippe peut être grave parce qu'elle peut entraîner des complications : les personnes âgées, les personnes atteintes d'une insuffisance cardiaque ou respiratoire en particulier les tabagiques, les personnes immuno-déprimées (maladie cancéreuse, chimiothérapie...) sont des sujets à risque. Pour ces raisons, on recommande une vaccination.

Si ces personnes ne sont pas vaccinées et attrapent la grippe, elles seront particulièrement surveillées par le médecin qui leur prescrit parfois un traitement antibiotique contre une éventuelle surinfection bactérienne respiratoire.

Le médicament anti-viral contre la grippe peut aussi avoir un effet préventif. Ainsi, il peut être prescrit chez certaines personnes durant plusieurs jours à plusieurs semaines pour éviter de contracter la grippe, en cas de contexte épidémique.

Mais le meilleur moyen pour les patients fragiles d'éviter d'attraper la grippe est de se faire vacciner.

La vaccination

La grippe est contagieuse et en période d'épidémie, c'est un réel fléau socio-économique : sans parler de l'absentéisme professionnel, le coût pour la sécurité sociale est lourd.

Il est fortement conseillé aux personnes à risque, aux personnes âgées de se faire vacciner. Le vaccin les protège de cette maladie et évite donc d'éventuelles complications infectieuses, cardio-respiratoires, etc.

Il faut se faire vacciner tous les ans puisque le virus est en perpétuelle mutation, les vaccins changent donc aussi. Le vaccin est généralement disponible dès fin septembre.

On peut recommander aussi aux personnes qui ont de nombreux contacts sociaux : personnel enseignant, personnel naviguant, personnel soignant... de se faire vacciner, ce n'est pas parce qu'il n'est alors pas remboursé qu'il faut prendre le risque de tomber malade et d'infecter presque toutes les personnes côtoyées.

Il peut être aussi judicieux que les étudiants qui préparent des examens, se vaccinent.

Depuis 2012, il est recommandé aux femmes enceintes de se faire vacciner quel que soit leur terme ; et aux personnes obèses ( IMC > 40).

Le vaccin entraîne généralement peu de réactions sauf éventuellement une petite rougeur locale plus ou moins douloureuse, voire une très légère fièvre durant quelques heures. Le vaccin protège seulement au bout de 15 jours : c'est le temps que met l'organisme pour fabriquer des anticorps qui lutteront contre le virus. Il faut savoir que le vaccin ne protège jamais à 100% contre la grippe (vaccin fabriqué en fonction de certaines souches chaque année).


publicité