publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La grippe A / H1N1

Publié par : Clémentine Fitaire (09. décembre 2014)

C'est en mars 2009 que l'on a commencé à entendre parler de la grippe porcine, encore appelée grippe A, ou encore grippe H1N1. Les premiers cas ont été détectés au Mexique. Depuis, des personnes contaminées par ce virus ont été identifiées dans la plupart des pays du monde, l'OMS parlant aujourd'hui de pandémie. C'est la première fois que ce virus se transmet chez l'Homme.

Pourquoi parle-t-on aussi de grippe "porcine" au sujet de la grippe A ? Car l'origine de l'agent infectieux - le virus - provient des cochons. La grippe porcine est une maladie respiratoire aiguë du cochon, causée par un ou plusieurs virus influenza de type A. Les virus de la grippe porcine sont le plus souvent du sous-type H1N1, mais d'autres sous-types peuvent être identifiés (par exemple H1N2, H3N1, H3N2).

Lorsque des porcs sont contaminés par différents types de virus grippaux (humain, aviaire, porcin), cela favorise l'apparition d'un nouveau virus grippal hybride qui peut infecter l'Homme. Ces dernières années, des cas humains avaient déjà été détectés en Europe (bien avant 2009). Mais c'est la première fois que ce virus A/H1N1 se transmet chez l'Homme et provoque une telle contamination inter-humaine.

Les causes


Les causes de contamination sont bien connues. Dans la majorité des cas, la grippe porcine n'est pas dangereuse pour l'Homme, sauf dans le cas où apparaît un nouveau type de virus qui peut infecter l'Homme et engendrer des symptômes plus ou moins graves.

La transmission de ce virus A/H1N1 peut s'effectuer :
> D'un porc à un autre.
> Du porc à l'homme : principalement par voie aérienne. Manger du porc ne présente en effet pas de risque car la cuisson détruit les virus.
> De l'homme à l'homme : la transmission se fait par contact avec des sécrétions contenant des particules virales (toux, postillons, par portage sur les mains...). Les voies de transmission sont respiratoires et la contagion se propage par inhalation du virus, en particulier dans les lieux clos, ou lorsque les personnes ont des contacts rapprochés. C'est aujourd'hui le principal mode de transmission de ce virus qui s'avère assez contagieux.

En mars 2009, des cas de grippes A ont été identifiés en Amérique (surtout au Mexique). Puis des cas se sont déclarés progressivement partout dans le monde. En raison de la pandémie, en juin 2009, l'OMS a relevé son niveau d'alerte pour atteindre le niveau maximal (6). Et en septembre 2009, le nombre de personnes touchées par la grippe A était supérieur à celui touché par la grippe saisonnière.


publicité