publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Grossesse extra-utérine (GEU) : Les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (22. mai 2015)

Les symptômes d'une grossesse extra-utérine sont bien connus des médecins. Le piège est que la femme ressent parfois que peu de symptômes.

Mais le plus souvent, la femme est alertée par des douleurs abdominales (sur un côté généralement), accompagnées quelquefois de saignements plus ou moins importants. Ces saignements sont souvent de couleur rouge foncé, se produisent généralement après un retard de règles.

Quand elle sait qu'elle est enceinte, la femme s'inquiète et va rapidement voir son médecin qui après un toucher vaginal plus ou moins douloureux, demandera une échographie pour confirmer ou non le diagnostic : en effet, si on est en présence d'une GEU, les images échographiques montreront un utérus vide, et souvent une masse au niveau d'une trompe de Fallope.

Mais une grossesse extra-utérine n'est pas toujours facile à diagnostiquer, en particulier quand la femme ne se sait pas enceinte. En cas de symptômes suspects, le médecin demande un dosage d'hormones bêta- HCG (hormones sécrétées pendant la grossesse) et une échographie. La confrontation des deux résultats permettra souvent de soupçonner une grossesse extra-utérine et dans le meilleur des cas de faire le diagnostic.

Une fois le diagnostic établi, il est important que la femme soit prise en charge, elle est hospitalisée pour lui prodiguer les soins nécessaires.

Voir aussi cette vidéo :

Grossesse extra-utérine: vidéo


publicité