publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Hémophilie : Les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (30. septembre 2014)

Une hémophilie peut être découverte en cas de nombreuses hémorrragies, ou devant des saignements excessifs. Par exemple, un saignement prolongé au point de vaccination, la présence exagérée d'hématomes, ou encore l'apparition d'hémarthroses (c'est-à-dire d'un épanchement de sang dans les articulations). Les symptômes de ces dernières sont des douleurs et des gonflements des articulations des genoux, des chevilles, et des coudes.

Parfois, il n'y a pas ou peu de symptômes, et la découverte de l'hémophilie peut être fortuite. Par exemple, devant un bilan sanguin de routine avant une intervention chirurgicale par exemple.

La maladie est souvent découverte au moment de la marche vers l'âge de 1 an. Âge qui s'associe souvent à des chutes fréquentes susceptibles de provoquer des hématomes sous-cutanés, musculaires et des hémarthroses.

Les examens complémentaires montrent lors d'une prise de sang, un bilan de la coagulation anormal avec une diminution anormale d'un des facteurs de la coagulation.

Les hématomes musculaires peuvent entraîner d'autres symptômes plus ou moins graves. Selon leur emplacement, les hémorragies peuvent provoquer : une compression vasculaire ou nerveuse, une compression des voies respiratoires, une hémorragie intracérébrale.

Les hémarthroses (épanchements de sang dans les articulations) sont invalidantes à terme : elles entraînent des symptômes très gênants, comme des déformations irréversibles des articulations et des limitations des mouvements.


publicité