publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Hémorroïdes : La thrombose hémorroïdaire

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (26. août 2014)

Il arrive que la dilatation des hémorroïdes et la stagnation du sang, entraînent une thrombose, c'est-à-dire qu'un caillot de sang se forme dans le paquet hémorroïdaire. La solution diffère selon la localisation de ce caillot. Le médecin ou le chirurgien pourra faire une petite incision en cas de thrombose sur l'hémorroïde externe (sous anesthésie locale).

Une thrombose hémorroïdaire est très douloureuse, elle dure plusieurs jours ; le thrombus peut s'évacuer spontanément en saignant, il se sera formé une ulcération qui cicatrisera et constituera parfois une marisque (pli de peau).

Rarement, la maladie hémorroïdaire se complique d'une infection ou d'une hémorragie importante, néanmoins des saignements légers mais répétitifs peuvent être responsables de l'apparition d'une anémie (diminution des globules rouges dans le sang).

Quand une hémorroïde externe est thrombosée et douloureuse, il est possible de faire une petite excision et d'évacuer le thrombus, la douleur cesse aussitôt. Cette petite intervention peut se faire en consultation après une anesthésie locale.



publicité