publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Hépatite A : Les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (16. septembre 2014)

Les hépatites virales aigues s'expriment le plus souvent par un ictère, c'est-à-dire une jaunisse : la peau est jaune, tout comme le blanc des yeux. À cette jaunisse, peut s'associer un syndrome grippal, avec de la fièvre, des courbatures, une asthénie (fatigue), des douleurs articulaires, etc. Dans l'hépatite A, il est fréquent d'observer des symptômes digestifs : perte d'appétit, douleurs au niveau du foie, nausées, vomissements, diarrhée, etc. Néanmoins, il arrive assez fréquemment que la maladie passe inaperçue. Mais, même dans ce cas, le patient reste contagieux.

Les adultes présentent plus souvent que les enfants, des symptômes de la maladie, et la gravité de la maladie tout comme la mortalité augmentent avec l'âge. Les enfants de moins de six ans ne présentent en général aucun symptôme visible et seuls 10% d'entre eux développent une jaunisse. Chez l'adulte et l'enfant plus âgé, l'infection provoque en général des symptômes plus graves, avec un ictère survenant dans plus de 70% des cas.

Des examens de sang confirment le diagnostic.
L'hépatite A guérit le plus souvent sans séquelles. Même s'il arrive qu'une fatigue résiduelle persiste pendant plusieurs semaines après la maladie.

Il peut être utile de faire de nouvelles prises de sang pour voir l'évolution de la maladie et surveiller le retour à la normale des fonctions du foie.


publicité