publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

L’hépatite A

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (16. septembre 2014)

© Jupiterimages/iStockphoto

Une hépatite est une inflammation du foie. Celle-ci se caractérise par une élévation des enzymes hépatiques (transaminases) dans le sang. Les causes de cette inflammation peuvent être diverses et variées. On pense le plus souvent aux hépatites infectieuses, virales plus précisément, car c'est la cause la plus fréquente d'hépatite.

Ces hépatites virales sont essentiellement les hépatites A, B, C. Plusieurs types de virus sont responsables : le virus de l' hépatite A (VHA) , le virus de l' hépatite B (VHB), le virus de l' hépatite C (VHC). Il existe d'autres hépatites virales moins fréquentes (D, E, F, G, EBV, CMV, Herpes, etc.)

Chacune de ces hépatites virales a un mode de transmission différent, des manifestations plus ou moins spectaculaires, mais surtout une évolution de la maladie particulière. Si certaines sont fréquemment bénignes, d'autres risquent de se chroniciser et d'entraîner des lésions chroniques au niveau du foie. L'hépatite A, contrairement aux hépatites B et C, n'entraîne pas d'hépatite chronique et est très rarement mortelle.

Le virus de l'hépatite A se contracte essentiellement par ingestion d' eau ou d'aliments contaminés par les matières fécales d'un sujet infecté. La maladie est associée au manque d'eau potable, à l'insuffisance de l'assainissement et à une mauvaise hygiène personnelle.

Les symptômes de l'hépatite A sont variables et peu typiques : fièvre, fatigue, nausées, vomissements, diarrhée, gêne abdominale, etc. Et comme dans la plupart des hépatites toutes causes confondues, l'hépatite A peut provoquer une jaunisse, en terme médical un ictère.


publicité