publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Hépatite B : La transmission mère/enfant

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (03. décembre 2014)

La contamination mère enfant alimente le « réservoir » mondial du virus car l'hépatite devient chronique dans 90% des cas, alors qu'elle est inférieure à 10% lors d'une contamination de l'adulte. Idéalement, dans les pays où le dépistage de la maladie est systématique chez la femme enceinte, un traitement peut être mis en place chez la future maman, avant la naissance de l'enfant.

La transmission vers l'enfant, lorsqu'elle a lieu, se fait dans les dernières semaines de la grossesse, ou, plus fréquemment, lors de l'accouchement, au moment où le bébé se trouve mis en présence du sang ou des sécrétions de sa mère.

Lorsque la mère est porteuse de la maladie, un traitement peut être immédiatement mis en place chez le bébé dès la naissance. Il s'agit d'une injection d'immunoglobulines, et d'une vaccination simultanée.

Aujourd'hui, il est donc peu probable que le virus soit transmis de la mère à l'enfant dans les pays où la détection est obligatoire.

L'allaitement n'est pas interdit. Pour la même raison : le nouveau-né étant traité dès sa naissance, et vacciné, rien ne l'empêche de boire le lait de sa mère.

Malheureusement, l'hépatite B n'est pas systématiquement détectée, ni prévenue par la vaccination des nouveau-nés à l'échelle mondiale.

Vous voulez échanger, partager votre expérience ou avez besoin d'un conseil ? Rendez-vous dans nos FORUMS MST, Sexualité ou Un médecin vous répond !


publicité