publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Hépatite C : Les risques de l’hépatite C

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (02. juin 2015)

Le risque de l'hépatite C est le passage à la chronicité, exceptionnel pour l'hépatite A, beaucoup plus fréquent pour l'hépatite B et C. Dans une hépatite chronique, soit il existe quelques lésions minimes du tissu hépatique et le risque de cirrhose est faible, soit la fibrose est importante, la cirrhose est installée avec un risque d'évolution vers une insuffisance hépatique sévère voire de cancer du foie.

Près de 80% des patients infectés par le virus de l'hépatite C développent une infection chronique, et 10% à 20% progressent vers une cirrhose. Et 7% des patients cirrhotiques développeront un cancer du foie.

Il faut surveiller l'évolution de la fibrose, voire de la cirrhose, rechercher un trouble de la fonction hépatique évaluer la vitesse de constitution de la fibrose qui sera fonction de l'âge du patient, si le patient boit de l'alcool régulièrement, s'il a d'autres pathologies comme d'autres hépatites ou le SIDA (relativement fréquent si le patient est toxicomane ou/et avec une sexualité peu stable, des partenaires multiples).

Une biopsie du foie peut être faite pour évaluer la fibrose (c'est le prélèvement d'un minuscule morceau de foie à travers la peau). Mais aujourd'hui, cet examen est de plus en plus remplacé par l'analyse de différents facteurs, dont un fibroscan. Ce qui est moins traumatisant.


publicité