publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

L’hépatite C : les nouveaux médicaments pour 95% de guérison

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (02. juin 2015)

© Jupiterimages/iStockphoto

Il y a encore quelques années, le virus de l'hépatite C était appelé « non A - non B » parce que le type de virus n'avait pas été identifié, les chercheurs savaient seulement que c'était un virus de l'hépatite, mais ni de type A, ni de type B. Le virus de l'hépatite C a été découvert en 1989.

Depuis que son virus a été identifié, cette hépatite s'est avérée être un véritable problème de santé publique. 170 millions de personnes sont touchées dans le monde, 360 000 en France ! Avec à peu près 5 000 nouveaux cas, par an. Heureusement, c'est incroyable qu'en si peu de temps, autant de progrès thérapeutiques ont été réalisés dans ce domaine ! Les progrès sont tels que d'ici 2025, les médecins estiment que l'hépatite C pourrait être éradiquée, si chacun (patients, médecins, autorités sanitaires...) s'en donne les moyens.

Quels sont les symptômes d'une hépatite C ? Comment savoir si l'on a été infecté par le virus ? Toutes ces questions sont importantes car si la maladie n'est pas détectée et traitée à temps, elle peut évoluer vers une cirrhose ou un cancer du foie. D'où l'importance - pour certaines personnes - de se faire dépister.

Ceci est d'autant plus important que nous disposons aujourd'hui de nouveaux traitements de plus en plus efficaces, et parfois avec très peu d'effets indésirables. La prise en charge de l'hépatite C a fortement changé permettant la guérison de tous les malades (ou presque, avec plus de 95% de guérison), grâce à des médicaments pris sur des durées plus courtes et beaucoup mieux supportés.


publicité