publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Hernie discale lombaire : Les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (02. octobre 2014)

Les symptômes de la hernie discale lombaire dépendent du lieu, de l'étage intervertébral où elle se situe. La personne peut souffrir d'une sciatique, si les derniers disques intervertébraux sont touchés (L5-S1 : ou L4-L5) : la douleur part généralement de la région lombaire ou fessière, et irradie vers la jambe parfois jusqu'au pied ou au gros orteil, en fonction de la racine nerveuse touchée par la hernie discale.

D'autres fois, la personne souffre d'une cruralgie : la douleur part vers l'intérieur de la cuisse, ou le dessus de la cuisse.

A côté de cette douleur, le patient peut se plaindre de fourmillements, de picotements, parfois même d'une perte de la sensibilité à certains endroits de la jambe ou du pied. Il peut aussi se produire une diminution de la force musculaire, voire même une paralysie d'une partie du pied ou de la jambe. Des problèmes d' incontinence risquent aussi de survenir. Dans ces derniers cas, l'avis d'un médecin est urgent.

Dans la majorité des cas, un médecin généraliste peut prendre en charge le patient souffrant d'une hernie discale lombaire. Le médecin spécialiste est le rhumatologue ou un médecin spécialiste en rééducation fonctionnelle. Un chirurgien est sollicité quand une opération est indiquée. Des examens complémentaires ne sont pas effectués systématiquement. Des radiographies ou un examen sanguin peuvent être réalisés.

Il faut savoir que des hernies discales ne sont à l'origine d'aucun symptôme particulier, ne provoquant pas d'irritation d'une racine nerveuse. Certaines sont découvertes un peu par hasard, à l'occasion d'un examen, type IRM, scanner, etc.

Voir aussi cette vidéo :

Hernie discale: vidéo


publicité