publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Hernie discale lombaire : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (02. octobre 2014)

Le traitement d'une hernie discale lombaire est avant tout d'ordre médicamenteux. Autrement dit, grâce à différents médicaments, les symptômes vont régresser dans près de 90 % des cas. Des anti-inflammatoires (souvent de la cortisone), des décontracturants musculaires, et des médicaments contre la douleur (parfois à base de morphine) sont prescrits. Le repos est aussi conseillé. Au total, il faudra attendre environ six semaines avant que les choses ne s'améliorent. Parfois, une infiltration de cortisone est réalisée.

Une opération de la hernie discale lombaire est indiquée quand les médicaments pour en traiter les symptômes n'apportent pas le soulagement escompté. Ou, comme il est précisé précédemment, s'il existe une situation urgente : paralysie, douleur violente, problèmes d'incontinence...

Dans ce cas, c'est un chirurgien orthopédique spécialiste de la colonne vertébrale ou un neurochirurgien qui interviendra. Avant de pratiquer cette opération, des examens complémentaires sont nécessaires : IRM, ou scanner.

L'intervention chirurgicale a pour objectif que la hernie discale n'appuie plus sur la racine nerveuse, ce qui fera disparaître la douleur. Le chirurgien enlève la hernie ainsi que la partie centrale du disque intervertébral. Parfois, une partie de la vertèbre doit être enlevée. L'opération ne consiste pas à refaire, ni à mettre en place un disque neuf.

Généralement, l'intervention donne de bons résultats. Plusieurs semaines sont nécessaires après l'opération de la hernie discale lombaire, pour une parfaite récupération.


publicité