publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Herpès : Au niveau du vagin, de la vulve… du pénis

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (18. novembre 2014)

La primo-infection à HSV2 survient en règle générale chez les adolescents lors de leurs premiers rapports sexuels. Elle peut être très sérieuse chez les jeunes filles avec l'apparition de vésicules vulvo-vaginales qui se percent, crèvent rapidement, remplacées par des ulcérations étendues, très douloureuses. Ces symptômes peuvent être associés à des troubles urinaires. Les lésions sont tellement douloureuses qu'elles peuvent nécessiter une hospitalisation.

Les préservatifs ne sont pas la panacée pour prévenir l'herpès génital. Les préservatifs évitent la transmission d'une infection herpétique s'ils couvrent la lésion c'est-à-dire sur le pénis, le vagin et le col de l' utérus, ce qui est déjà pas mal.

Mais si le garçon a une lésion herpétique sur le gland ou le prépuce et qu'il met un préservatif seulement au moment de la pénétration, le virus pourra être transmis à la femme là où la lésion aura été en contact. S'il a une lésion sur le testicule ou ailleurs, le virus peut se transmettre à sa partenaire. A l'inverse, des lésions vulvaires pourront contaminer les organes génitaux du garçon là où il n'y a pas de préservatif ou avant qu'il en mette un.

La contagion lors de rapports sexuels oro-génitaux existe aussi.

Le seul moyen d'éviter d'être contaminé par l'herpès génital est l'abstinence si le partenaire présente des vésicules liées à un herpès, souffre d'une lésion herpétique.

Une femme enceinte accouchera par césarienne si elle présente des lésions herpétiques. Les femmes qui sont enceintes sont surveillées tout particulièrement quand arrive le terme. Si elles ont des lésions herpétiques au niveau du col de l'utérus, du vagin ou sur la vulve, il vaut mieux que le bébé naisse par césarienne plutôt que par les voies naturelles. En effet, celui-ci ne doit pas être mis en contact avec le virus, une infection herpétique en particulier oculaire serait grave chez le nouveau-né.

 

A lire aussi : 
> L'herpès génital
> Herpès génital : une solution pour soulager les douleurs 



publicité