publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Herpès génital : les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (29. octobre 2014)

La cause de l'herpès génital est la contraction du Herpès Simplex Virus, dont le type HSV 2 est plus souvent responsable de l'herpès génital. Le type HSV 1 est, lui, plus volontiers localisé au niveau du visage et des lèvres.

Ceux-ci se transmettent pendant les rapports sexuels mais aussi lors de contacts uro-génitaux, entre la bouche et le sexe.

Chez la femme, la vulve, le vagin, le col de l'utérus et la zone péri-anale peuvent être touchées.

Chez l'homme, l'infection peut se manifester au niveau du pénis et de la région péri-anale.

L'herpès génital est une MST (maladie sexuellement transmissible, très fréquente, pas grave en général sauf chez la femme enceinte qui peut la transmettre à son bébé et aussi chez les personnes fragiles ou immunodéprimées (herpès du nouveau-né).

Parmi les principaux facteurs de risque de l'herpès génital, il y a le fait d'avoir des rapports sexuels non protégés.

Si l'utilisation du préservatif n'exclut pas complètement les risques de contamination - puisque les lésions d'herpès peuvent se retrouver aussi sur des parties du corps non recouvertes par le préservatif - il les limite considérablement.

Les possibilités de contracter la maladie augmentent chez les personnes qui ont plusieurs partenaires sexuels, ou qui ont un partenaire sexuel ayant plusieurs partenaires sexuels.

A voir : l'herpès expliqué en vidéo

L'herpès est une infection virale qui provoque des plaies apparaissant le plus souvent sur le visage ou dans la zone génitale. Est-ce grave ? Comment ça se transmet ? Et surtout, comment ça se traite ? Les réponses en vidéo...

L’herpès du nouveau-né

L'herpès néonatal est grave. Un nouveau-né peut en effet être contaminé par le virus de l'herpès, qu'il soit labial ou génital. Il peut être contaminé à cause de sa mère, pendant la grossesse, par passage du virus surtout au moment de l'accouchement, ou après la naissance par la mère elle-même ou par une autre personne.

Si une maman, lors de l'accouchement, présente des lésions génitales herpétiques, son bébé risque d'être contaminé par contact direct avec les sécrétions génitales infectées au moment de la naissance. C'est très rare mais cela peut être à l'origine de lésions cérébrales chez le nourrisson. Pour l'éviter, une césarienne pourra être pratiquée (lire l'interview du gynécologue).

Vous souhaitez réagir, apporter votre témoignage ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS MST ou Un médecin vous répond !

A lire aussi : 

> Contraception : Se protéger, c'est essentiel !
> Savoir détecter une MST


publicité