publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Herpès génital : Le témoignage d’un patient

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (29. octobre 2014)

Témoignage d'Isabelle, 29 ans.

« Lorsque j'ai vécu ma première crise, j'avais tellement mal que j'ai dû aller aux Urgences. Quand j'ai su qu'il s'agissait d'un herpès génital, je me suis sentie sale, comme souillée. Et surtout, j'ai tout de suite pensé que mon petit ami, avec qui j'étais depuis plusieurs mois, me l'avait transmis. Je l'ai accusé de m'avoir trompé. Il avait beau m'assurer que ce n'était pas le cas, je ne pouvais m'empêcher de le soupçonner... jusqu'au jour où j'ai consulté un médecin qui m'a expliqué que le virus avait pu rester silencieux pendant des années.

Malgré tout, même rassurée, je suis restée bloquée. Le souvenir de la douleur m'a empêchée d'avoir des rapports sexuels pendant plusieurs semaines ».

Vous voulez échanger, partager votre expérience ou avez besoin d'un conseil ? Rendez-vous dans nos FORUMS MST ou Un médecin vous répond !

Sources et notes

- Recrudescence des maladies sexuellement transmissibles, Académie nationale de médecine. Jacques Bazex, 2003.
- Prévenir la transmission de l'herpès génital une question de négociation !, Le Médecin du Québec, volume 41, numéro 1, janvier 2006.


publicité