publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

L'herpès génital

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (29. octobre 2014)

© Jupiterimages/iStockphoto

Eruptions cutanées, brûlures, démangeaisons... Les crises d' herpès génital peuvent se révéler particulièrement désagréables, voire très douloureuses.

L' herpès est une maladie virale contagieuse qui peut toucher la peau ou les muqueuses. C'est en général une maladie bénigne sauf chez des personnes immunodéprimées, chez les nouveau-nés et les femmes enceintes.

C'est une maladie fréquente, elle est contractée souvent au début de l'activité sexuelle des jeunes personnes. Première idée reçue à combattre : l'herpès génital est loin d'être une maladie rare : elle toucherait environ un Français sur cinq.

L'herpès génital est une maladie sexuellement transmissible, qui touche les organes sexuels : pénis, testicules, vulve, vagin, col de l' utérus, mais peut aussi se développer sur les cuisses et les fesses, le périnée et la région anale.

La contamination se fait par contact direct avec des lésions herpétiques ou des secrétions génitales contaminées. Si un partenaire présente des lésions herpétiques externes le seul contact avec les lésions herpétiques est contaminant et les préservatifs ne protègent pas.

La contamination se fait le plus souvent lors d'un rapport sexuel avec une personne porteuse du virus et présentant une lésion herpétique ou non mais porteuse du virus tout de même. Ceci explique que toute personne présentant ou ayant présenté une lésion herpétique génitale a intérêt à avertir son partenaire et utiliser des préservatifs.


publicité