publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Herpès : Les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (18. novembre 2014)

Lorsqu'un organisme, souvent un enfant entre l'âge de 6 mois et 4 ans, est pour la première fois en contact avec le virus de l'herpès, il fait une primo-infection. Les symptômes peuvent être sérieux avec une atteinte de l'état général, de la fièvre, une éruption cutanée ou muqueuse importante, voire une atteinte neuro-méningée.

Aussi, l'herpès, à l'occasion d'une primo-infection, peut toucher l'intérieur de la bouche et provoquer une gingivo-stomatite importante. Celle-ci se manifeste par des ulcérations douloureuses dans toute la bouche, voire une angine herpétique empêchant toute alimentation.

L' hospitalisation peut-être nécessaire, ne serait-ce que pour hydrater l'enfant par des perfusions.

A noter aussi que nombreuses personnes peuvent faire une primo-infection sans présenter aucun symptôme.

Les récurrences de l'herpès peuvent se manifester de diverses façons et à différentes localisations :

> Le bouton de fièvre :
Au niveau de la bouche, le HSV est responsable du classique bouton de fièvre qui apparaît sur le bord des lèvres. Il survient le plus souvent lors d'une exposition au soleil, à l'occasion d'une baisse de l'état général, une infection, une période de stress...

Il existe des symptômes avant coureurs d'une éruption herpétique existent : une douleur à type de brûlure, des picotements, des démangeaisons apparaissent dans les jours qui précédent l'éruption d'un bouton de fièvre, par exemple.

Après un ou deux jours de gène, apparaissent des vésicules qui se remplissent d'un liquide jaunâtre formant un bouquet herpétique. Les vésicules sèchent et se transforment en croûtes qui tombent sans laisser de cicatrice. L'éruption dure une dizaine de jours.

> Dans l'oeil : la kératite herpétique
Au niveau de l'oeil, l'herpès peut provoquer des lésions irréversibles et une cécité. Il atteint alors la cornée (peau transparente devant l'iris et la pupille), entraîne une inflammation de ce tissu qui laissera des cicatrices opaques provoquant des troubles de la vue parfois majeurs.

La kératite herpétique peut être due à une auto-contamination : le patient touche son bouton de fièvre (bouton au bord de la lèvre contenant des virus) puis se frotte les yeux : le virus peut alors être inoculé. Une kératite herpétique peut se voir chez des nouveau-nés qui auront été infectés au moment de leur naissance par leur mère si celle-ci a fait une poussée herpétique génitale à ce moment-là.

> Le panaris herpétique
Classiquement, c'est un enfant qui fait une primo-infection herpétique au niveau de la bouche et qui suce son pouce. Le pouce présentera une lésion qui ressemble à un panaris.

Une autre catégorie d'Herpes est l'Herpes génital, le plus souvent causé par le HSV2.



publicité