publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Herpès oculaire - herpès ophtalmique : Les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (02. décembre 2014)

Le plus souvent, l'herpès oculaire débute par une irritation des yeux avec une impression de sécheresse que les larmes n'arrivent pas à soulager. La douleur qui accompagne ces signes est fulgurante, comme un coup de poignard, associée à une baisse de l'acuité visuelle.

Seul un médecin ophtalmologiste est apte à identifier un ulcère provoqué par l'herpès, avec un examen spécifique de l'oeil. La cornée, qui est la membrane transparente qui recouvre la partie colorée de l'oeil, est traitée à la fluorescéine, et présente des lésions caractéristiques (en branches d'arbres).

En plus de ces symptômes purement ophtalmologiques, il peut se produire d'autres symptômes et des complications liés à un herpès oculaire.

Ainsi, il peut y avoir une atteinte de la peau : des vésicules autour de la région des yeux ou sur les paupières. Dans le cas de cette localisation cutanée, l'herpès n'est pas plus grave que la manifestation des boutons de fièvre vers la lèvre.

S'il y a atteinte de l'intérieur de l'oeil, les complications peuvent être très graves : choriorétinite, uvéite, etc. Cela peut aller de l'atteinte de la cornée à un décollement de rétine, et dans les cas les plus graves, aboutir à la cécité de l'oeil.

Attention : les deux atteintes d'herpès (cutanée et intérieur de l'oeil) peuvent co-exister, car les virus herpès peuvent se loger sur le même nerf (trijumeau) dont l'un des rameaux va vers la peau et l'autre vers la cornée.


publicité