publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Hypercholestérolémie : les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (20. janvier 2016)

Les causes d'une hyercholestérolémie sont nombreuses. Il y a des facteurs héréditaires, mais aussi métaboliques et nutritionnels. A noter que certaines pathologies, comme une hypothyroïdie, une maladie du foie ou des reins, un diabète... peuvent être aussi des causes d'hypercholestérolémie. Si une partie du cholestérol vient de notre alimentation, la majeure partie est surtout fabriquée dans le foie.

En fait ce qui compte sont les différentes particules de cholestérol : les HDL et LDL-cholestérol : les bons et les mauvais cholestérol.

Les HDL sont les High Density Lipoprotein et les LDL : Low Density Lipoprotein.
Les HDL récupèrent le cholestérol qui circule dans le sang pour l'apporter au foie où il est transformé. Plus il y a de transporteurs qui « piègent » le cholestérol et le transportent, mieux c'est ! Pour cette raison, on dit que le HDL-cholestérol est le bon cholestérol.

De l'autre côté, les LDL saisissent le cholestérol dans le foie et l'emportent dans le sang et vers les cellules, les tissus et les organes cibles, qui vont avoir besoin du cholestérol pour leur fonctionnement. On parle de mauvais cholestérol pour le LDL-cholestérol.

La concentration en LDL et HDL répond à un savant équilibre physiologique. Si celui-ci est rompu pour une raison ou une autre, les concentrations seront modifiées. Attention toutefois à ne pas penser à l'hypercholestérolémie en tant que maladie, mais plutôt en terme de facteur de risque, pouvant avoir des conséquences néfastes pour la santé.

Le dosage de cet acide gras se fait en laboratoire d'analyses, après douze heures de jeûne. Il permet par une simple prise de sang de connaître la concentration en cholestérol : le nombre de grammes de cholestérol par litre de sang. Le laboratoire mesure le taux cholestérol total, celui des LDL et celui des HDL.

Le taux de HDL-cholestérol doit être supérieur à 0,40 gramme par litre

On parle d'hypercholestérolémie, quand en fait le taux de LDL-cholestérol est trop élevé. En fait les valeurs retenues pour le LDL-cholestérol dépendent des autres facteurs de risque cardio-vasculaire. Plus ces facteurs de risque sont nombreux (âge, tabac, diabète, hypertension artérielle...), plus un taux bas de LDL-cholestérol est recommandé.

Le cholestérol total est la somme de ces deux types de cholestérol, à laquelle s'ajoutent les VLDL (Very Low Density Lipoproteins) qui se transformeront en LDL.


publicité