publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Hypercholestérolémie : les bons conseils

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (20. janvier 2016)

© Jupiterimages/Stockbyte

On parle d'hypercholestérolémie quand il y a un excès de cholestérol dans le sang. Le médecin analyse l'augmentation de ce cholestérol et ses différentes fractions (HDL et LDL-cholestérol), ainsi que les autres facteurs de risque cardio-vasculaire (sédentarité, âge, hypertension artérielle, diabète, tabagisme, surpoids).

Dans cet article, nous nous basons sur les études et recommandations des agences de santé qui recommandent de faire baisser une hypercholestérolémie, par des solutions diététiques et éventuellement par des médicaments. Nous n'entrons pas dans la polémique concernant les traitements par statines que développe certains médecins et médias... et qui est loin de faire l'unanimité.

Le cholestérol est un acide gras ou lipide indispensable à la vie. Il entre dans la composition de certaines hormones, de la cortisone, de la vitamine D, des membranes des cellules qui forment les tissus et les organes. Ce lipide est synthétisé dans le foie et il est ensuite transporté aux cellules du corps. Dans l'autre sens, le cholestérol est rapporté au foie où il est à son tour transformé avant d'être éliminé.

Quand il y a trop de cholestérol dans le sang, on parle d'hypercholestérolémie.

L'hypercholestérolémie s'évalue en effectuant une prise de sang réalisée à jeun. On dose les HDL et LDL-cholestérol et le cholestérol total. Le taux normal de cholestérol s'analyse en fonction de la présence des éventuels autres facteurs de risque cardio-vasculaire. Au-dessus de ce seuil, un traitement est mis en place : règles nutritionnelles, activité physique... voire des médicaments.

Il est très important de corriger une hypercholestérolémie au risque de souffrir de graves problèmes cardio-vasculaires : accident cardiaque, attaque cérébrale...


publicité