publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Hypermetropie : les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (24. novembre 2014)

La cause de l'hypermétropie est une longueur axiale de l'oeil « trop courte » pour recevoir l'image de manière nette. L'image reçue par l'oeil est focalisée dans un plan situé en arrière du plan rétinien : comme l'image est défocalisée, elle est perçue comme floue.

Chez l'enfant, une hypermétropie forte peut être due à une immaturité de l'oeil. Chez les patients non- presbytes, l'anomalie de vision de l'hypermétropie peut être « auto-corrigée » par l'oeil qui fait une mise au point en accommodant. Cet effort d'accommodation est utilisé pour améliorer la vision de loin. Pour voir net au loin, l'hypermétrope accommode donc en permanence, et pour voir net de près, il doit accommoder encore plus. Il y a donc une sur-utilisation de l'accommodation, mécanisme normalement utilisé pour voir de près.

C'est à cause de cela que l'hypermétrope s'aggrave avec la presbytie. Avant cela, les symptômes, plus précisément la baisse de la vision, sont peu perceptibles. En effet, la perte progressive de l'accommodation liée à la presbytie rend de plus en plus difficile la compensation de ce défaut optique. C'est pour cela que la vision de près peut être difficile assez tôt dans la vie, chez les hypermétropes : d'autant plus tôt que l'hypermétropie est importante. Hypermétropie et presbytie s'aggravent donc mutuellement et gênent plus rapidement la vision de près.

Astigmatisme, myopie, hypermétropie... les troubles de vue expliqués en images !



publicité