publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Hypermetropie : les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (24. novembre 2014)

Le symptôme de l'hypermétropie est une mauvaise vision de loin, malgré un effort d'accommodation. Parmi les symptômes, l'hypermétropie entraîne une fatigue oculaire, des maux de tête, un larmoiement, des picotements à la lecture prolongée, devant la télévision.

Il existe 3 niveaux d'hypermétropie  :

  • l'hypermétropie légère entre 0 et 2 dioptries,
  • l'hypermétropie moyenne entre 2 et 8 dioptries et
  • l'hypermétropie forte au dessus de 8 dioptries, pouvant aller jusqu'à 20 dioptries.

L'hypermétropie faible n'est la plupart du temps pas découverte avant l'âge de 40 ans, c'est à dire avant que la presbytie gagne du terrain.

Le nouveau-né présente une hypermétropie physiologique de + 1,5 à + 2 dioptries. Au cours de la croissance, les hypermétropies « physiologiques » vont atteindre une vision normale ou proche de la normale, vers 14-15 ans. En revanche, les fortes hypermétropies précoces restent stationnaires ou augmentent légèrement.

Chez l'enfant, l'hypermétropie est parfois associée à un strabisme qu'il faut impérativement traiter le plus rapidement possible. Cela afin d'éviter une amblyopie (baisse de vision sans lésion organique). L'hypermétropie s'estompera avec l'âge.

Un problème concernant la vision de près n'est pas le seul symptôme de l'hypermétropie. Une personne fortement hypermétrope peut aussi avoir sa vision de loin perturbée.

A lire aussi : La vision et l'audition de l'enfant



publicité