publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Hyperphagie : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (04. mars 2015)

Le traitement de l'hyperphagie boulimique doit être bifocal.
La prise en charge doit associer un suivi nutritionnel et un accompagnement psychologique. Différents types de thérapies peuvent être proposées, et en particulier une thérapie cognitive et comportementale. Lorsqu'un traitement par psychothérapie est initié, il se fait en plusieurs temps.

Il comprend d'abord une évaluation fonctionnelle du trouble, son impact, son contexte, son explication, etc. Ensuite, il peut inclure un traitement motivationnel, destiné à solliciter le plus possible la motivation et l'engagement du malade à se sortir de la maladie. Une fois la motivation de l'individu acquise, il est possible de travailler sur le comportement alimentaire : se réconcilier avec les aliments, les plats que l'on aime, manger sans culpabiliser, retrouver des sensations gustatives et les entretenir, et surtout apprendre à s'arrêter quand arrive la satiété.

Cette rééducation alimentaire peut être mise en place par un diététicien ou un médecin nutritionniste. De son côté, le psychologue accompagne le patient dans cette phase en élaborant des stratégies cognitives et comportementales destinées à se libérer des symptômes alimentaires.

Des méthodes plus récentes, comme l'alimentation en pleine conscience, et l'acceptation des émotions, sont porteurs d'espoir dans le traitement de l'hyperphagie boulimique.

Certains traitements, comme le topiramate (Epitomax ®) ou le baclofène peuvent être prescrits contre l'hyperphagie. Mais leur efficacité est variable. Si un trouble anxieux ou une dépression est associé(e), un traitement par antidépresseur pourra être proposé.


publicité