publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Hypertension artérielle (HTA): Le témoignage d’un patient

Publié par: Dr. Nicolas Evrard (24. octobre 2014)

Le témoignage de Caroline, 45 ans.

Vous souffrez d'une hypertension que vous avez eu du mal à contrôler, racontez-nous...
En fait, c'est par hasard qu'on a découvert que j'étais hypertendue. Je ne m'en rendais pas compte, je ne sentais rien d'anormal. Il paraît que c'est une maladie silencieuse. C'est une fois que je suis allée chez le médecin pour un petit rhume, que je l'ai su. J'avais une tension assez élevée : 17,5/11. Chaque fois qu'on avait pris ma tension, j'avais 12/9. Alors, le médecin m'a demandé de vérifier pendant quelques jours. J'allais chez mon pharmacien, et il me la prenait plusieurs fois de suite. Et la tension était toujours à plus de 17/11.

Qu'a fait ensuite le médecin ?
Le médecin m'a donné des médicaments. J'ai acheté un tensiomètre pour surveiller chez moi ma tension. Mais la tension ne baissait toujours pas. Cela commençait à m'inquiéter. Je prenais quand même des médicaments tous les jours. Alors mon médecin m'a prescrit une autre médicament plus fort. Là, ça commençait à faire un gros traitement. La tension a un peu baissé, mais pas assez. J'étais toujours à 15/9. Au point qu'on a commencé à penser à un problème rénal ou un problème des surrénales. Mais non. Il n'y avait rien. Les examens étaient normaux. On n'y comprenait rien.

Alors ? Avez-vous trouvé la cause de votre hypertension ?
Oui. Et c'était une cause très bête. Je mangeais trop de sel. J'aime bien les charcuteries. C'est vrai. J'en mange beaucoup. Et surtout, j'adore les cornichons au sel. Donc, charcuterie, plus cornichons... Cela faisait trop. Quand on a mesuré le taux de sel dans mes urines, ça correspondait à 20 grammes par jour. Je vous assure que je ne m'en rendais pas compte. Je n'aime pas les sucreries. J'adore le salé. Mais le médecin m'a tout de suite demandé de diminuer tout ça. Cela m'a coûté un peu, mais j'ai réussi à changer mes habitudes. Résultat, à l'analyse suivante, je n'avais plus que 9 grammes de sel dans mes urines. Et mon hypertension était descendue à 13,5/9. On a même pu diminuer les médicaments. Je sais que je vais traîner ça toute ma vie, mais c'est bon. Je surveille et je gère la situation.


publicité