publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Hypertension artérielle (HTA): Les causes

Publié par: Dr. Nicolas Evrard (24. octobre 2014)

Les causes de l'hypertension artérielles sont liées aux artères et au fonctionnement du coeur. Celui-ci est une grosse pompe hyperpuissante qui a pour mission d'envoyer le sang irriguer tous les organes. Et c'est par les artères que le sang, chargé en oxygène, arrive aux muscles et à tout l'organisme.

Lorsque le coeur se contracte pour propulser le sang dans les artères, l'arrivée massive du flux sanguin exerce une pression sur les parois artérielles. Cette pression maximale, c'est la systole : cela correspond au chiffre le plus élevé sur le tensiomètre. On parle de pression artérielle systolique.

Une fois le sang envoyé dans l'organisme, c'est la diastole : la phase de relaxation, au cours de laquelle le coeur se relâche et se remplit de nouveau. Cela correspond au chiffre le plus faible sur le tensiomètre. C'est la tension diastolique. Pour que tout ce travail se passe au mieux, il faut un muscle cardiaque solide et des artères souples.

Mais voilà : avec le temps qui passe et qui use tout, les artères se fatiguent. Elles deviennent moins souples. Elles se retrouvent parfois encombrées de dépôts graisseux, les plaques d'athérome. Le sang passe moins facilement. Le coeur doit alors fournir un effort plus important pour irriguer quand même les organes. Du coup, la pression s'élève. Voilà la cause de l'hypertension artérielle.

Une hypertension peut survenir lors de la grossesse. On parle d'hypertension gravidique. Normalement la tension artérielle baisse au cours de la grossesse. La tension doit donc être très surveillée durant les neuf mois, au risque de graves problèmes pour le foetus et la suite de la grossesse.

Sachez que le stress n'est pas une cause d'hypertension. Tout au moins, pas d'hypertension durable. Un coup de stress peut en effet provoquer une poussée de tension. Mais, de manière transitoire. Cela ne dure pas. Si l'hypertension artérielle persiste, même sous traitement, le stress n'y est pour rien. L'hypertension artérielle est due à un mauvais fonctionnement des artères et à rien d'autre. Et, lorsque tout va bien, que vous n'êtes pas stressé, n'arrêtez pas votre traitement pour autant. C'est un piège. Même au calme, même dans la sérénité la plus complète, continuez votre traitement.


publicité