publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Hypertension artérielle (HTA): Les conseils alimentaires

Publié par: Dr. Nicolas Evrard (24. octobre 2014)

Une fois le traitement mis en place, il vous faut encore faire attention à ce que vous mangez. Il est temps de prendre de bonnes habitudes. Une mauvaise hygiène alimentaire peut, elle aussi, bloquer l'effet des médicaments. Voilà nos conseils alimentaires et diététiques contre l'hypertension artérielle.

Gare à :
> L' alcool : si on dit qu'un petit verre de vin, c'est bon pour les artères, point trop n'en faut ! Pas plus de trois verres de vin par jour, pour un homme, deux verres pour une femme.

> Aux kilos en trop : le surpoids est l'ennemi de votre coeur et de vos artères.

> Au tabac : il agit directement sur les artères en augmentant de manière transitoire la pression artérielle et la fréquence cardiaque. Le tabagisme est en cause, également dans la formation des plaques d'athérome, ces dépôts graisseux qui se logent sur la paroi des artères.

> Aux graisses : évitez le plus possible les graisses saturées. Gare au cholestérol qui favorise, lui aussi, la formation des plaques d'athérome. Préférez les graisses végétales aux graisses animales. Préférez la margarine au beurre. Et préférez les viandes maigres, les volailles, le poisson, plutôt que le boeuf, le porc ou le mouton.

> La sédentarité : pour garder leur souplesse, vos artères aussi ont besoin d'exercice. Alors, marchez. Bougez. Une demi-heure de marche active, chaque jour, est un bon début.

> Et gare au sel !

Heureusement pour nous, les médecins ne sont plus favorables aux fameux « régimes sans sel ». Tant mieux pour nos baguettes du matin qui, sans sel, nous rendaient les petits-déjeuners tellement déprimants !

Tous les nutritionnistes vous le diront, le sodium est l'élément minéral indispensable à notre organisme. Mais nos besoins en sodium varient selon notre âge, notre poids, notre activité physique et notre état de santé.

Le problème est que le sel que nous consommons, ne se trouve pas seulement dans nos salières. Il se cache ailleurs : dans les charcuteries, dans le pain, dans toutes les préparations industrielles. Résultat : sans le savoir, nous consommons trop de sel. Pour info, 6 grammes de sel par jour est suffisant.

Alors, faut-il réduire le sel ? Tous les médecins ne sont pas d'accord. Pour certains, le sel ne joue qu'un rôle mineur dans les risques d'hypertension. En revanche, tout le monde est d'accord : quand on est hypertendu, il faut diminuer sa consommation !


publicité