publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

L'hyperthyroïdie

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (22. septembre 2014)

© Jupiterimages/iStockphoto

La thyroïde est une petite glande qui sécrète des hormones, elle est située au niveau de la base du cou et en avant. Elle est visible et palpable quand elle est augmentée de volume. On parle alors de goitre thyroïdien.

La thyroïde sécrète des hormones à base d'iode, T3 et T4 (thyrotoxine et tri-iodothyronine). Pour un bon fonctionnement de cette glande, la présence d'iode dans l'organisme est indispensable, mais à juste dose : trop d'iode peut entraîner un emballement de la glande, pas assez d'iode donnera une hypothyroïdie.

La thyroïde est sous la dépendance d'une autre glande, située à la base du cerveau, l'hypophyse. Celle-ci sécrète la TSH (Thyreo-Stimulating-Hormone) qui module les quantités d'hormones thyroïdiennes nécessaires et donc sécrétées. Et cette même glande est stimulée par l'hypothalamus, petite partie du cerveau en charge d'orchestrer l'équilibre hormonal de tout l'organisme.

Une hyperthyroïdie correspond à un excès de fonctionnement de la glande thyroïde. Cet excès peut être directement lié à une pathologie de la glande thyroïde. Ou indirectement stimulé par une augmentation de la sécrétion hypophysaire de TSH, voire par une sécrétion de TRH excessive de la part de l'hypothalamus, petite partie du cerveau située en amont de l'hypophyse. De ce fait, les causes de l'hyperthyroïdie sont variables et doivent faire l'objet d'investigations complémentaires, telles que l' imagerie médicale.


publicité