publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Hypertrophie bénigne de la prostate – adénome de la prostate : Les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (01. décembre 2014)

L'hypertrophie bénigne de la prostate est une affection bénigne et très fréquente. Sa cause principale est le vieillissement.

L'hypertrophie bénigne de la prostate correspond à une hyperplasie (c'est-à-dire une augmentation de taille par multiplication cellulaire) de la zone de transition de la prostate entourant l'urètre juste en-dessous de la vessie.

L'autre terme attribué à l'hypertrophie bénigne de la prostate est l'adénome prostatique, « adénome » étant le terme donné aux tumeurs bénignes se développant à partir d'une glande. À cause de cette hypertrophie, se développe un obstacle chronique à la vidange de la vessie, avec un risque de retentissement sur la vessie et sur les reins.

Outre la cause principale que constitue le vieillissement, certains facteurs de risque doivent être analysés par le médecin, comme le taux de PSA sérique (le marqueur biologique de la prostate mesuré dans le sang) et le volume de la prostate.

Mais en fait, le patient ne peut pas vraiment intervenir sur ces causes... ni le médecin d'ailleurs. L'adénome de la prostate ne peut pas évoluer vers un cancer. Mais ce n'est pas une raison pour négliger les symptômes liés à un adénome de la prostate, car en plus de plus ou moins fortement gêné le quotidien et le confort du patient, l'adénome de la prostate peut avoir des répercussions sur la santé des reins et de la vessie.


publicité