publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Hypocondrie : Les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (22. septembre 2014)

Les causes de l'hypocondrie sont psychologiques. Les explications qui sous-tendent cette maladie varient en fonction des écoles théoriques.

Dans tous les cas, la peur d'avoir ou de contracter une maladie résulte d'une interprétation erronée des manifestations corporelles ou de fausses croyances concernant la maladie.

Freud attribuait l'hypocondrie à une difficulté à appréhender sa sexualité. Selon lui, les préoccupations corporelles exagérées de l'hypocondriaque seraient l'expression d'une libido non assouvie par la voie habituelle. D'autres psychanalystes ont poursuivi en pensant que l'hypocondrie résultait d'une peur de la sexualité.

Selon d'autres auteurs, non psychanalystes, les expériences vécues en tant que nourrisson peuvent être en cause dans l'apparition d'une hypocondrie à l'âge adulte.

Par exemple, l'excès de soins physiques ou la négligence dans la petite enfance, pourraient favoriser l' angoisse hypocondriaque. De la même façon, l'excès d'attentions donné aux sensations physiques de la part des parents, peut être intégré dans l'enfance et devenir une source d'angoisse à l' adolescence et à l'âge adulte.

En résumé, l'interprétation erronée des signes corporels de l'hypocondrie serait forgée par des expériences vécues ou des exemples observés autour de soi durant l'enfance ou l'adolescence. Il n'est d'ailleurs pas rare que d'autres cas d'hypocondrie soient observés dans la famille.

Les causes neurobiologiques n'ont à ce jour pas été suffisamment étudiées.


publicité