publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Hypothyroïdie : quand la thyroïde fonctionne au ralenti

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (29. octobre 2014)

© iStock

Vous vous sentez toute mollassonne... toute déprimée, pas vraiment en forme. Et si c'étaient les symptômes d'une l'hypothyroïdie ? Cette affection est très courante : 1 à 2 % de la population souffre d'une hypothyroïdie.

La thyroïde est une petite glande située à la base du cou, en avant de la trachée : juste à l'endroit où vous fermez le col de votre chemise. Normalement, elle n'est pratiquement pas visible ni palpable. Si elle est le siège d'une affection, elle peut grossir. Cette glande mesure environ six centimètres de haut, et trois centimètres de large. C'est la plus volumineuse des glandes endocrines. Elle est posée devant la trachée juste sous la pomme d'Adam, chez les hommes.

Les hormones de la thyroïde

Comme toutes les glandes endocrines, la thyroïde fabrique des hormones, à savoir :

  • la T3, ou tri-iodothyronine ;
  • la T4 ou thyroxine ; 
  • la calcitonine (qui intervient dans le métabolisme du calcium).

La T4 est produite en grande quantité. La T3, en petite quantité, est obtenue, pour le reste, par la transformation de la T4 en T3, au niveau du foie et d'autres organes.

Pour que toutes ces hormones soient sécrétées, dans les bonnes proportions, c'est une autre glande qui joue les chefs d'orchestre, l'hypophyse, à la base du cerveau.

L'hypophyse est le « chef » des glandes de l'organisme et donc de la thyroïde. C'est une petite glande située à la base du cerveau ; elle sécrète des hormones dont la TSH (Thyréo Stimulating Hormone) qui régule la sécrétion de la T3 et de la T4. Si ces dernières baissent, l'hypophyse sécrètera alors plus de TSH pour tenter d'augmenter leur concentration.

Les hormones thyroïdiennes sont très utiles. Et pour plein de choses :

  • Un excès de T3 ou de T4, par exemple, peut faire monter la production de chaleur.
  • Et, à l'inverse, une baisse de la production de la thyroïde entraîne de la frilosité.
  • Mais aussi, une diminution de la sécrétion des hormones thyroïdiennes, va provoquer un ralentissement du rythme cardiaque, ou une perturbation du transit, ou encore des signes de dépression !

L'hypothyroïdie est relativement fréquente et elle revêt des degrés variables. Il est nécessaire de la dépister pour la traiter, en effet, à court terme, elle diminue la qualité de vie des patients et à moyen terme, si elle n'est pas traitée par des extraits thyroïdiens, elle se compliquera de troubles cardiaques qui peuvent être graves.

Découvrez notre article pour tout savoir des symptômes... jusqu'au traitement de l'hypothyroïdie.

Vous souhaitez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Hormones et Thyroïde ou Un médecin vous répond.

A lire aussi :

> La thyroïde : une glande essentielle pour notre organisme
> Les maladies thyroïdiennes (VIDEO)
> Le dérèglement hormonal
> Hyperthyroïdie : causes, symptômes et traitements

Auteur : Sylvie Charbonnier.
Consultant expert : Pr Jean-Louis Wemeau, chef du service d'endocrinologie au Chru de Lille


publicité