publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Incontinence anale - Incontinence fécale : Les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (08. décembre 2014)

Les symptômes de l'incontinence anale ou fécale sont les suivants :

Pour les médecins, on est incontinent fécal lorsqu'on ne parvient plus à retenir ni ses selles ni ses gaz. On est incontinent anal, lorsqu'on ne peut plus retenir ses gaz ou ses selles. Dans certains cas, c'est le sphincter anal qui ne joue plus son rôle et qui, pour une raison traumatique ou mécanique, a perdu sa fonction.

Quand on est victime de ces symptômes, c'est un cauchemar au quotidien, qui touche aussi bien la vie intime, les rapports sexuels, les relations amicales, que la vie professionnelle. Et qui reste, la plupart du temps, caché. C'est le grand tabou !

Son médecin traitant est le premier à qui il est préférable de s'adresser (ne serait-ce que pour respecter la filière de soins, et donc pour être mieux remboursé). Il vous adressera certainement vers un médecin spécialiste, un gastro-entérologue ou un proctologue (que vous pouvez aussi consulter directement si vous le souhaitez, mais en étant moins remboursé par l'assurance maladie). C'est après une consultation que ce spécialiste envisagera certains examens, pour déterminer l'origine de l'incontinence fécale :

  • La manométrie anorectale permet d'évaluer la fonction sphinctérienne et le réservoir rectal.
  • L'échographie endo-anale. Il s'agit d'une échographie de l'intérieur de l'anus et du rectum.
  • L'électromyogramme. C'est l'examen proposé pour mettre en évidence une éventuelle neuropathie : une atteinte des nerfs. Si l'activité électrique des nerfs est perturbée ou bloquée, le sphincter anal peut se retrouver innervé, et donc désactivé.



publicité