publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Incontinence anale - Incontinence fécale : Nos conseils

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (08. décembre 2014)

Il existe donc des traitements contre l'incontinence fécale. Ce n'est pas une fatalité. Encore moins une honte. Alors pami les premiers conseils que l'on peut vous donner est qu'il est très important de ne pas se laisser souffrir en silence. Plus le trouble sera pris à temps, mieux il sera soigné. Ces incontinences provoquent de vraies souffrances dans la vie quotidienne.

Les patients souffrant d'incontinence fécale et qui sont déprimés (ce qui est assez fréquent), ont tendance à s'enfermer, à ne plus voir personne et à ne pas même oser en parler à leur médecin. En fait, la première prévention d'une incontinence fécale lourde et le premier traitement, c'est la parole.

Enfin, côté prévention, on peut ajouter ces quelques conseils : pour ce qui concerne les femmes, la première prévention possible se situe au moment de l'accouchement. Lorsqu'un premier accouchement a été difficile, il est important de prendre des précautions pour les suivants et éventuellement envisager une césarienne qui éviterait un nouveau traumatisme de la région péri-anale.

C'est à l'obstétricien de penser à cette prévention. C'est à la femme de lui en parler, avant un nouvel accouchement, afin qu'il effectue un bilan qui pourra déterminer s'il existe un risque ou non.

Des associations existent qui peuvent apporter aide et information, comme, par exemple, l'AAPI, www.aapi.asso.fr - l'association d'aide aux personnes incontinentes.



publicité