publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Infarctus du myocarde : les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (29. novembre 2016)

La cause la plus fréquente de l'infarctus du myocarde est l'athérosclérose, dont l'évolution est favorisée par un certain nombre de facteurs de risque.

Dans l'athérosclérose, l'infarctus du myocarde est dû à la présence de plaques d'athérome. Ces plaques obstruent l'intérieur des artères et finissent par la boucher. Ces plaques d'athérome peuvent se fendre et entraîner une agrégation des plaquettes et la formation d'un thrombus.

L'hypertension artérielle, le tabac, l'obésité (surtout androïde, c'est à dire localisée au niveau du ventre), le diabète de type 2, la sédentarité, sont des facteurs de risque mis en cause dans l'infarctus du myocarde.

Un stress important peut favoriser une vaso-constriction des vaisseaux coronariens, et donc aggraver le risque de survenue d'un infarctus. De la même façon, un effort physique peut favoriser l'apparition d'un infarctus du myocarde. Cela parce qu'il demande une augmentation du débit cardiaque et donc une augmentation de la consommation d'oxygène, et de sa vascularisation.

Il y a souvent une prédisposition familiale. Toute douleur thoracique survenant chez un sujet dont un des parents a déjà fait un infarctus du myocarde (surtout avant 60 ans) est suspecte.

Rarement, certains patients, sans aucun facteur de risques décelé, peuvent faire un infarctus du myocarde, sans qu'aucune cause précise ne soit vraiment décelée.


publicité