publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Infarctus du myocarde : Les complications et l’évolution

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (29. novembre 2016)

Les éventuelles complications restent très nombreuses après un infarctus du myocarde, et font la gravité de l'infarctus du myocarde. C'est pourquoi il existe des précautions à prendre le plus tôt possible après l'apparition de la douleur thoracique.

Le risque d'apparition d'un trouble du rythme cardiaque est une inquiétude de tous les instants. C'est pour cela que le malade est mis sous scope dès que possible et pendant toute l'hospitalisation, pour surveiller le rythme cardiaque. Si un trouble du rythme apparaît, il est immédiatement traité dans la mesure du possible (traitement médicamenteux dans la voie veineuse, défibrillation avec un défibrillateur). Autre complication : la récidive d'un infarctus du myocarde est aussi toujours possible dans les jours qui suivent ou à moyen terme.

Plus le nombre d'infarctus du myocarde augmente chez une personne, plus le muscle s'affaiblit et entraîne des risques de complications. Parce que la zone nécrosée se cicatrise et se fibrose, elle sera plus ou moins incapable de se contracter, et causera à moyen terme une insuffisance cardiaque.

Une péricardite (inflammation de la poche qui entoure le coeur) est également possible. La paroi cardiaque peut aussi se fragiliser et donner un anévrysme qui risque de se rompre.


publicité