publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Infection pulmonaire (pneumonie) : les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (17. janvier 2017)

En fonction de l'agent infectieux responsable, un traitement ciblé sera nécessaire pour soigner une infection pulmonaire.

Quand une bactérie est responsable de l'infection pulmonaire, un traitement par antibiotiques est prescrit. En cas de tuberculose, par exemple, plusieurs antibiotiques (parfois quatre) doivent être associés. Ils sont prescrits durant plusieurs mois.

En cas de pneumonie à pneumocoque, un traitement antibiotique est indispensable. Mais le gros problème de ces antibiotiques, concerne la résistance de certaines bactéries à ces traitements. Contre les virus ou les parasites, il existe aussi des traitements spécifiques, comme des anti-grippaux. Contre l'aspergillose, par exemple, des traitements souvent donnés par voie intraveineuse, sont nécessaires (en hospitalisation). Dans certains cas, une opération chirurgicale peut même être indispensable.

A noter qu'il existe des vaccinations contre certaines infections pulmonaires, comme le vaccin contre la grippe. Le vaccin contre le pneumocoque est conseillé chez les jeunes enfants et les personnes âgées.

Ces dernières années, les traitements contre les infections pulmonaires ont fait beaucoup de progrès et ont permis de guérir de nombreux patients. Mais attention cependant, chez les personnes fragiles (nourrissons, personnes âgées, femmes enceintes, patients souffrant de maladies chroniques...), ces infections peuvent être sévères, fatales parfois. C'est pourquoi l'hospitalisation demeure nécessaire en cas de pneumonie chez ces personnes fragiles.

Un gros problème actuel concerne la résistance à certains antibiotiques, provoquée par la surconsommation de ces médicaments. La prescription d'antibiotiques doit donc être réfléchie et argumentée par le médecin. 

Pour les simples bronchites virales, sans autres symptômes que la toux, aucun traitement n'est nécessaire sauf si les symptômes persistent au dela de 10 jours.

À lire aussi :
Maintenant ça suffit : 5 choses à (ne pas) faire avec les antibiotiques
La Grippe

La bronchiolite du nourrisson


publicité