publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Insolation : que faire ?

Publié par : Dorothee Gebele (22. juin 2016)

L’insolation constitue une urgence médicale. Potentiellement mortelle si aucun soin n’est entrepris à temps, elle doit donc être traitée rapidement. Aussi, il est essentiel d’avoir les bons réflexes et de prendre immédiatement certaines mesures en cas de suspicion d’insolation.

Voici ce qu’il convient de faire lorsqu’une personne présente des symptômes typiques d’une insolation :

  • Allonger la personne à un endroit ombragé, calme et au frais, avec la tête et le buste légèrement surélevés.
  • Rafraîchir la tête, la nuque et le cou, par exemple en les couvrant d’une serviette ou d’une éponge humide, ou en aspergeant le visage légèrement d’eau.
  • Aider la personne en souffrance à respirer en lui ventilant de l’air frais, idéalement à l’aide d’un ventilateur.
  • Contrôler régulièrement la respiration et l’état de conscience de la personne et réagir en fonction.
  • Essayer de calmer la personne.

Quand demander de l’aide d’un médecin

Même si la personne souffrante ne présente que des symptômes d‘une insolation légère, si malgré les mesures prises ci-dessus, son état ne s’améliore pas, il est conseillé d’appeler un médecin, voire les urgences.

Comment reconnaître une insolation grave et que faire ?

L’insolation peut constituer une urgence médicale : suite à l’ensoleillement intense, la pression augmente dans le cerveau, ce qui peut, associé à la déshydratation, provoquer des convulsions, voire la perte de conscience (coma). Une intervention médicale imminente est alors indispensable.

En cas de convulsions, de troubles ou d’une perte de conscience, prévenez immédiatement les secours en appelant le 15 (SAMU), le 112 (urgences médicales) ou le 18 (pompiers).

Si la personne souffrant d’une insolation a perdu conscience, il faut réaliser les gestes de premiers secours et mettre la personne inconsciente en PLS (position latérale de sécurité). Si vous ne connaissez pas ces gestes d’urgences, laissez-vous guider par téléphone par les secours que vous aurez appelés !

Que faire en cas d’insolation chez un enfant ?

En cas de suspicion d’une insolation chez un enfant, la consultation d’un médecin est fortement recommandée dans tous les cas, même en l’absence de symptômes « graves » comme des convulsions ou des troubles de la conscience.

A lire aussi :
> Comment protéger les enfants du soleil
> Le danger des particules fines
> Canicule : 10 conseils pour ne pas trop en souffrir

Vous avez envie d'échanger, de partager votre expérience ou de poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS !


publicité