publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Intertrigo : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (04. février 2015)

Les traitements d'un intertrigo sont nombreux et efficaces. Ils reposent à la fois sur des conseils d'hygiène et des médicaments à base d'antifongique (contre les champignons), ou antibiotique (contre les germes).

- En préventif :
C'est-à-dire, les moyens pour éviter un intertrigo.
> Limiter le port d'habits trop ajustés et préférez des vêtements plus amples,

> Eviter les endroits trop chauds et humides (piscines, hammams...),

> Soyez intraitable sur la propreté et l'hygiène (lavez régulièrement tapis de bains, peignoirs et gants de toilette),

> Si vous êtes sujet aux intertrigos d'origine myscosique, avant une séance de sport, appliquez une poudre antifongique sur tous les espaces inter-orteils. Après une douche, séchez-vous efficacement.

- En curatif :
> Dans le cas d'une mycose : l'application locale de traitements antifongiques (en crème, spray, lait ou poudre) pendant deux à quatre semaines environ devrait suffire. On ajoute parfois, en cas de résistance, des médicaments antimycosiques en comprimés.

> Dans le cas d'une bactérie : pendant une dizaine de jours, appliquez un antiseptique et un antibiotique en crème. Les antibiotiques par voie orale sont rarement nécessaires.

Ces traitements sont efficaces, mais attention un intertrigo peut récidiver. D'où l'importance de bien appliquer les mesures préventives, et le médecin effectuera éventuellement des examens complémentaires pour rechercher une autre maladie sous-jacente qui favorise ce problème de peau...


publicité