publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Intolérance au gluten (maladie cœliaque) : les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (13. janvier 2015)

Les causes d'une intolérance au gluten ne sont pas encore totalement connues, néanmoins des prédispositions génétiques et des facteurs environnementaux sont certains.

Il s'agit d'une intolérance alimentaire d'origine auto-immune. Chez les personnes atteintes de cette intolérance, l'absorption du gluten provoque des lésions au niveau de l'intestin grêle, une inflammation de la paroi intestinale. En plus de troubles digestifs, la maladie coeliaque entraîne des problèmes d'absorption des nutriments (calcium, fer, vitamine B9) et donc des risques de carences.

La forme la plus classique de l'intolérance au gluten est celle du nourrisson et du jeune enfant. Mais la maladie peut aussi se manifester chez les femmes, généralement à l'âge de 40-50 ans et chez les hommes, plutôt autour de 50-60 ans.

Cette forme d'intolérance alimentaire a une forte composante héréditaire : si un ou plusieurs membres de la famille proche sont atteints, il existe plus de risques de développer une intolérance au gluten.

L'intolérance au gluten concerne dans 95 % des cas des personnes porteurs d'un groupe HLA particulier : HLA-DQ2. Les 5 % restants sont HLA-DQ8. Néanmoins, cela ne signifie pas que les porteurs de ces groupes seront forcément intolérants au gluten.
Par ailleurs, il semblerait qu'une introduction trop précoce de gluten dans l'alimentation des bébés pourrait influencer le développement de la maladie coeliaque.


De quoi souffrent ces célébrités ?



publicité