publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Intolérance au gluten (maladie cœliaque) : les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (13. janvier 2015)

On distingue quatre formes de l'intolérance au gluten, qui présentent des symptômes différents.

La forme typique apparaît chez le jeune enfant et se caractérise par des diarrhées, des ballonnements, des vomissements, un amaigrissement, un arrêt de la croissance...

La forme atypique survient plus tardivement, voire à l'âge adulte. Elle peut être à l'origine d'une carence en fer, de douleurs abdominales fréquentes, d'une hypoplasie (trouble du développement) de l'émail dentaire, de douleurs osseuses et même de fausses couches multiples.

Les deux autres formes semblent asymptomatiques. Il s'agit de la maladie coeliaque silencieuse et de la maladie coeliaque potentielle.
La première peut être diagnostiquée au cours d'une visite médicale. Si elle paraît asymptomatique, la mise en place d'un traitement entraîne tout de même une amélioration physique et psychologique.

La forme potentielle d'une maladie coeliaque concerne les personnes chez qui on détecte des marqueurs sérologiques (par une prise de sang), mais dont la biopsie (petit prélèvement de la muqueuse digestive par endoscopie) est normale. Mais il y a un risque de lésions intestinales si l'on ne réalise pas le régime sans gluten.

L'intolérance au gluten peut donc être symptomatique ou non, ce qui rend son diagnostic difficile.
Il se fait tout d'abord par des examens complémentaires : la recherche d'anticorps spécifiques de la maladie par une prise de sang.

Si le test est positif, le médecin procède à une biopsie (prélèvement d'un fragment de tissu) d'une partie de l'intestin grêle (le duodénum) par endoscopie (exploration interne) qui peut montrer une atrophie des villosités intestinales. Cette biopsie doit être faite avant le régime sans gluten et un an après son début pour s'assurer de la bonne repousse des villosités intestinales.
C'est la combinaison des examens immunologique et histologique (analyse des tissus) qui permet le diagnostic d'intolérance au gluten.

A noter que le test anticorps sera négatif après le régime sans gluten.
Par ailleurs, le diagnostic de la maladie coeliaque peut être confirmé en constatant une amélioration au régime sans gluten.



publicité