publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Intolérance au gluten (maladie cœliaque) : les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (13. janvier 2015)

Il n'existe aucun traitement (médicament) pour la maladie coeliaque. Le seul moyen de ne pas en subir les désagréments est de se restreindre à un régime sans gluten strict et à vie. Moins de 50 mg par jour sont recommandés, alors qu'en Europe, la consommation est de 10 à 20 g par jour.

Les débuts du régime sont souvent difficiles pour les personnes intolérantes au gluten. Elles sont confrontées au fait de ne pas toujours savoir quels produits sont autorisés. Il est donc vivement conseillé de faire appel à un(e) diététicien(ne).

Le but du traitement et donc du régime sans gluten est de corriger les signes cliniques et de diminuer les risques de complications. En général, les symptômes disparaissent rapidement avec le régime. Mais en cas d'écart, ils réapparaissent aussi vite. C'est pourquoi le régime est en général suivi assidument.

Les céréales interdites sont :

  • le blé,
  • le seigle,
  • l'orge,
  • l'avoine,
  • le froment,
  • le kamut,
  • le triticale,
  • l'épeautre vert,
  • le grand épeautre et
  • le spelt.

Tous les produits contenant ces céréales sont donc à bannir.

En images : les aliments contenant du gluten

Par ailleurs, il faut se méfier des produits issus de l'agroalimentaire pour lesquels sont fréquemment utilisés le blé en tant qu'agent de texture et additif. Attention également aux médicaments !

Néanmoins, le régime permet une alimentation variée : céréales et féculents (maïs, riz, quinoa...), pommes de terre, légumes secs...

Les produits surgelés au naturel sont également autorisés, ainsi que les produits en conserve au naturel et les produits frais (viande, poissons, oeuf, laitage, fruits, légumes..).

Les aliments à risque sont la charcuterie, les fromages à tartiner et les moisissures ainsi que les plats cuisinés que l'on trouve en magasin.
Une supplémentation en fer et en vitamines peut être nécessaire, d'où l'intérêt de se renseigner auprès d'un professionnel de la santé ou de la nutrition.

De plus en plus de produits garantis sans gluten se trouvent en grande surface. La législation européenne oblige à mettre la mention « sans gluten » (moins 20mg/kg) ou « très faible teneur en gluten » (21 à 100 mg/kg). Mais les produits préparés susceptibles de contenir des traces de gluten ne précisent pas le taux. Il est très important de regarder les étiquetages, et en cas de doute, mieux vaut être prudent et s'abstenir.

A noter qu'une partie des dépenses liées au régime sans gluten peut être remboursée par la sécurité sociale.



publicité