publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Intoxication alimentaire : Les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (09. septembre 2014)

Après contamination par un agent pathogène (vecteur de maladie), il se passe en général entre quelques heures et quelques jours avant la survenue des premiers symptômes d'une intoxication alimentaire. Le délai entre la contamination et le début des signes est dépendant du type d'intoxication.

Les premiers symptômes d'une intoxication alimentaire engendrée par des virus se manifestent entre 12 heures et deux jours après la contamination. Les bactéries font effet quelques heures après leur ingestion et jusqu'à 4 jours après. L'intoxication alimentaire provoquée par des bactéries peut avoir pour origine des toxines libérées par ces bactéries.

Une intoxication alimentaire par un produit toxique (chimique par exemple) peut être aiguë ou chronique. Les effets changent beaucoup en fonction du produit ingéré. En cas d'intoxication aiguë importante, il arrive que les effets soient quasi-immédiats. Cette substance toxique peut être présente dans des champignons.

Classiquement, cela débute par des douleurs abdominales, comme des crampes. Des nausées ou des vomissements et des maux de tête, voire des vertiges, des diarrhées, de la fièvre peuvent accompagner cet état extrêmement désagréable.
Dans des cas extrêmes, des troubles de la vision, des tremblements et une paralysie réversible (comme pour la toxine botulique, par exemple) peuvent aussi survenir.

Dans la grande majorité des cas, l'évolution est spontanément positive après 24 à 48 heures de troubles digestifs. Il n'est pas recommandé d'essayer d'arrêter absolument les vomissements ou les diarrhées car les germes sont éliminés par ces voies. Toutefois, si vous êtes épuisé par ces épisodes, votre médecin peut vous prescrire des antiémétiques (anti-vomissements) ou des médicaments anti-diarrhéiques.

Après les vomissements, vous mettrez spontanément votre système digestif au repos. Buvez beaucoup d'eau afin d'éviter la déshydratation. Si vous retrouvez un peu d'appétit, vous pouvez manger du riz ou des féculents. Si vous avez envie d'autre chose, suivez votre instinct et mangez le, car même si vous le rendez, il y en aura toujours une partie qui sera absorbée.
Mais d'autres symptômes peuvent se manifester, si la substance ingérée a par exemple des effets psychotropes...



publicité