publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La kératite

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (03. décembre 2014)

© Jupiterimages/Polka Dot Images

Une kératite correspond à l'altération de la cornée, c'est-à-dire de la partie antérieure transparente du globe oculaire.

Il ne faut pas la confondre avec une conjonctivite qui elle touche la conjonctive (ce qu'on appelle le blanc de l'oeil dans le langage courant) et qui est une très fine membrane qui recouvre l'avant de l'oeil...

La conjonctivite peut s'associer ou évoluer vers une kératite. Mais cette dernière touche l'un des tissus les plus importants de l'oeil ; elle s'avère donc plus grave : la cornée transmettant la lumière au cristallin et à la rétine, sa détérioration compromet la vision. Mais qu'on se rassure, cette pathologie aiguë, courante est fort bien connue des médecins ophtalmologistes et se soigne très bien sans laisser de séquelle dans la grande majorité des cas. Néanmoins, elle est particulièrement douloureuse (voir symptômes), alors autant l'éviter !

Avis aux porteurs de lentilles (cible privilégiée des kératites en tout genre). Ne pas respecter les règles d'hygiène, les durées de ports, de manipulation et d'entretien de ses lentilles, expose à un risque augmenté de kératite.

Le bon réflexe : une visite annuelle chez l'ophtalmologiste permettant de faire le point diminue les risques de kératite.

A lire cet article rédigé avec un médecin ophtalmologiste sur les causes, les symptômes et les traitements d'une kératite.


publicité