publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Kleptomanie : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (30. septembre 2014)

Aucun traitement n'a à ce jour prouvé son efficacité dans la kleptomanie. De rares études se sont penchées sur la question sans trouver de consensus sur un traitement précis. La psychothérapie apparaît tout de même comme le traitement à long terme le plus approprié de la kleptomanie (hors maladie de Parkinson).

Le traitement psychanalytique a pu montrer des bénéfices dans certains cas décrits.

La psychothérapie comportementale et cognitive consiste, entre autres, à inciter le patient à imaginer les conséquences de son vol, dès qu'il est envahi par une envie de voler. La mesure comportementale la plus utile dans un premier temps est d'inciter les kleptomanes à éviter d'entrer seuls dans les magasins. Leurs tentations vis-à-vis du vol sont ainsi réduites. Ensuite, une exposition progressive dans les grands magasins peut être envisagée, afin de se déconditionner des compulsions kleptomanes. Plus largement, la psychothérapie individuelle de soutien a pour objectif la prise en charge des difficultés relationnelles, affectives et sexuelles, régulièrement associées.

Des études récentes ont montré l'efficacité des traitements antidépresseurs, de la classe des inhibiteurs de la recapture de la sérotonine, pour traiter la kleptomanie. Ceux-ci pourraient permettre de réduire la fréquence des vols. À noter cependant que certains médicaments antidépresseurs peuvent également favoriser l'impulsivité et le comportement kleptomane... Prudence, donc !


publicité