publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Embolie pulmonaire : Les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (04. décembre 2014)

L'embolie pulmonaire est, dans la majorité des cas, secondaire à une thrombophlébite veineuse, le plus souvent des membres inférieurs (occlusion d'une veine par un caillot).

L' insuffisance veineuse, l'immobilisation prolongée (un alitement, une jambe dans le plâtre...), une intervention chirurgicale peuvent être responsables d'une phlébite. il est aussi connu que les longs voyages en avion, mais aussi en train ou en voiture, sont aussi responsables de thrombophlébites à cause de la position assise, l'immobilité... favorisent la formation de caillots. Mais il existe encore d'autres causes ou facteurs favorisants à la formation d'un caillot dans une veine : une maladie de la coagulation du sang, un cancer, des médicaments (pilule), etc.

La cause d'une embolie pulmonaire est donc le plus souvent la formation d'un caillot (ou plus précisément d'un thrombus) dans une veine de la jambe, constituant alors une phlébite. Le caillot (ou une partie du caillot) se détache et migre dans la circulation sanguine pour venir se bloquer dans une artère pulmonaire. Résultat : le sang dans les poumons circule mal, surtout là où s'est produit cette obstruction. L'oxygénation du sang au niveau pulmonaire se fait mal, le patient est essoufflé. Et la circulation sanguine dans les poumons étant perturbée, la coeur peine et souffre à faire circuler le sang dans les poumons.

Nota bene : la maladie peut évoluer vers une insuffisance cardiaque et respiratoire chronique.
Les récidives sont possibles si le foyer emboligène (la thrombophlébite) n'est pas traité efficacement.


publicité