publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Pneumothorax : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (10. septembre 2014)

Les traitements sont différents selon la gravité du pneumothorax. Lorsque le poumon est légèrement décollé, l'air fini par disparaître sans aucun traitement en une dizaine de jours. Seul un repos est alors recommandé, avec une surveillance médicale.

Si le poumon est décollé de la paroi thoracique de façon plus importante, une petite intervention est réalisée pour exsuffler l'air de la cavité pleurale. Cela consiste à aspirer l'air à l'aide d'une aiguille sous vide.

Une autre procédure médicale utilisée dans les formes plus graves consiste à drainer l'air, en réalisant avant une anesthésie locale. L'intervention dure une vingtaine de minutes et consiste également à aspirer l'air grâce à un fin tuyau creux, appelé drain. Ce drain est laissé en place et une hospitalisation de quelques jours est nécessaire avant son retrait et le retour à domicile.

Dans de très rares cas, une opération chirurgicale est indiquée, soit lorsque les autres techniques ont été inefficaces, soit lorsqu'il s'agit d'une situation à risque :

> les deux poumons sont touchés (pneumothorax bilatéral).

> un seul poumon est touché, mais l'autre a déjà eu un pneumothorax, il y a donc risque de bilatéralité.

> la pression de l'air dans la cavité pleurale augmente et comprime le coeur.

L'opération permet d'accoler les deux plèvres. Cette intervention se fait sous anesthésie générale. On parle d'avivement pleural. Dans ce cas aussi, une hospitalisation de quelques jours est requise.

Et pour finir, quelques conseils :
- Lorsqu'une personne a déjà fait un pneumothorax, la plongée sous-marine avec bouteilles est strictement interdite, à cause des différences de pression. Par contre, les personnes ayant eu une intervention chirurgicale pour fixer le poumon peuvent pratiquer la plongée sous-marine sans risque.

- Prendre l'avion n'est pas interdit, mais fortement déconseillé dans les semaines qui suivent la survenue du pneumothorax.


publicité