publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Calculs biliaires : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (24. février 2015)

Avant de proposer un traitement, il faudra être certain du diagnostic, être certain que les calculs biliaires sont bien responsables de ces symptômes. Une prise de sang et des examens d'imagerie médicale, en particulier une échographie, pourront être réalisés. Quand il est prouvé que les calculs biliaires sont bien à l'origine de symptômes importants, le principal traitement proposé est une opération chirurgicale.

Cette opération chirurgicale, dans les cas non compliqués, consiste en une ablation des calculs et de la vésicule biliaire, c'est la cholécystectomie. Aujourd'hui, la coelioscopie digestive est largement pratiquée : des instruments de chirurgie minuscules sont introduits dans le ventre du malade par de petites incisions grandes comme une boutonnière pratiquées sur la paroi de l'abdomen. Une toute petite caméra passée à travers le nombril permet de contrôler les gestes du chirurgien.

Une opération chirurgicale "classique" (à ventre ouvert) est encore indiquée dans certains cas.

A côté de cette intervention, des médicaments contre la douleur et des antibiotiques pourront aussi être prescrits, en fonction des symptômes qui affectent le patient. En dehors de toute complication, le malade récupère rapidement si l'opération s'est effectuée dans de bonnes conditions.

Si on identifie chez le patient des calculs biliaires (découverts de façon fortuite, à l'occasion d'une échographie abdominale réalisée pour une raison autre), à l'origine d'aucun problème particulier, aucun traitement ne sera envisagé.


publicité