publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La luxation de l’épaule

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (04. août 2014)

© Jupiterimages/Goodshoot

Une luxation de l'épaule est un accident assez courant. Il nécessite une prise en charge rapide pour réparer, c'est-à-dire « réduire » la luxation, puis immobiliser le bras durant plusieurs jours.

Une luxation de l'épaule correspond au déboitement complet ou parfois partiel, de la racine du bras (haut de l'humérus) de son attache à l'omoplate.

L'épaule est une articulation assez complexe qui correspond à la jonction entre le membre supérieur et le tronc. Cet amarrage du bras se fait sur la clavicule et l'omoplate. Cette dernière présente une cavité peu profonde, la glène, avec laquelle la tête de l'humérus vient s'articuler pour constituer l'articulation gléno-humérale, articulation principale de l'épaule.

D'autres articulations de moindre importance participent à ce complexe articulaire de l'épaule (dit scapulaire) : l'articulation acromio-claviculaire et l'articulation sterno-claviculaire. En raison de ses caractéristiques anatomiques et géométriques très favorables, l'articulation gléno-humérale permet une très grande amplitude des mouvements du membre supérieur.

Cette mobilité a cependant un « prix » : c'est la fragilité de l'articulation de l'épaule, c'est-à-dire son instabilité qui peut se traduire par une luxation de l'épaule.

La luxation de l'épaule la plus fréquente est la luxation antérieure ou antéro-interne. Cet article rédigé par un chirurgien orthopédiste fait le point sur les causes, les symptômes et les traitements de la luxation de l'épaule.


publicité