publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Luxation de la rotule : les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (16. octobre 2014)

Après que la rotule ait été remise en place, un oedème se constitue et le genou est douloureux, durant quelques jours. Juste après l'accident, une fois la rotule remise en place, on conseille de poser une poche froide sur le genou pour diminuer l'oedème et la douleur. La personne a du mal à marcher normalement. Le patient prend des traitements prescrits par le médecin : un antalgique, éventuellement un anti-inflammatoire... On conseille également de porter une genouillère rotulienne pour bien stabiliser l'articulation, une fois l'oedème résorbé.

La luxation de la rotule peut récidiver. On parle alors d'instabilité rotulienne. Pour l'éviter, il est conseillé d'effectuer une rééducation chez un kinésithérapeute ou plus simplement de muscler son quadriceps (gros muscle sur le devant de la cuisse) dont le tendon entoure la rotule. On peut aussi pratiquer un sport qui muscle le quadriceps ( natation avec battements de pieds, vélo).

En cas de récidives fréquentes, une intervention chirurgicale peut être envisagée qui empêchera la rotule de se luxer à nouveau. En fonction du bilan de l'imagerie médicale (radiographies, scanner), différents types d'interventions peuvent être réalisés. C'est un chirurgien orthopédiste qui intervient. Le chirurgien intervient souvent sur l'avant du tibia (tubérosité antérieure du tibia), là où le tendon du quadriceps s'insère. Le chirurgien peut aussi reconstituer un petit ligament sur le côté interne de la rotule (ligament fémoro-patellaire médian).

 

A lire aussi :
> Arthrose du genou


publicité