publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Lymphome non hodgkinien : Les stades du lymphome non hodgkinien

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (12. novembre 2014)

Ces examens permettent d'établir avec précision le diagnostic lymphome non hodgkinien, et de définir l'avancée de ce cancer. Il sera aussi possible de définir le type de lymphome, son grade et son stade, en fonction des caractéristiques des cellules malades.

Cette classification permet de définir le traitement du patient, pour une prise en charge optimale.

Ainsi, il existe différentes formes de lymphomes non hodgkiniens. Certains sont peu sévères ou de faible malignité : lymphome folliculaire, lymphome lymphocytique (LL), leucémie lymphoïde chronique (LLC), lymphomes de la zone marginale, lymphome cutané à cellule T... Pour certains de ces lymphomes, un traitement n'est pas obligatoire, n'étant pas très sévères. Ils devront en revanche faire l'objet d'une surveillance régulière.

D'autres lymphomes non hodgkiniens sont plus sévères, comme le lymphome diffus à grandes cellules B, lymphomes à cellules du manteau, lymphome de Burkitt, lymphomes T périphériques.

Les différents stades du lymphome non hodgkinien, sont :
> Stade 1 : le cancer est débutant, des cellules cancéreuses ne sont retrouvées que dans un seul groupe ganglionnaire, ou dans un organe.

> Stade 2 : des cellules malades ont été identifiés dans plusieurs groupes ganglionnaires situés du même côté par rapport au diaphragme (muscle séparant l'abdomen du thorax).

> Stade 3 : le cancer touche différents groupes ganglionnaires situés de part et d'autre du diaphragme.

> Stade 4 : différents organes sont touchés par le lymphome non hodgkinien, cela peut être le foie, la peau, les os...


publicité